Listen Download Podcast
  • RFI English News flash 04h00 - 04h10 GMT Mon-Fri
    News bulletin 07/24 04h00 GMT
  • Paris Live AM 04h10 - 04h30 GMT Mon-Fri
    Features and analysis 07/24 04h10 GMT
  • RFI English News flash 05h00 - 05h10 GMT Mon-Fri
    News bulletin 07/24 05h00 GMT
  • Paris Live AM 05h10 - 05h30 GMT Mon-Fri
    Features and analysis 07/24 05h10 GMT
  • RFI English News flash 06h00 - 06h10 GMT Mon-Fri
    News bulletin 07/24 06h00 GMT
  • Paris Live AM 06h10 - 06h30 GMT Mon-Fri
    Features and analysis 07/24 06h10 GMT
  • RFI English News flash 06h30 - 06h33 GMT Mon-Fri
    News bulletin 07/24 06h30 GMT
  • Paris Live AM 06h33 - 06h59 GMT Mon-Fri
    Features and analysis 07/24 06h33 GMT
  • RFI English News flash 07h00 - 07h10 GMT Mon-Fri
    News bulletin 07/24 07h00 GMT
  • RFI English News flash 07h30 - 07h33 GMT Mon-Fri
    News bulletin 07/24 07h30 GMT
  • RFI English News flash 14h00 - 14h03 GMT Sat-Sun
    News bulletin 07/23 14h00 GMT
  • RFI English News flash 14h00 - 14h06 GMT Mon-Fri
    News bulletin 07/24 14h00 GMT
  • Paris Live Weekend 14h03 - 14h30 GMT Sat-Sun
    Features and analysis 07/23 14h03 GMT
  • Paris Live PM 14h06 - 14h30 GMT Mon-Fri
    Features and analysis 07/24 14h06 GMT
  • RFI English News flash 14h30 - 14h33 GMT Mon-Fri
    News bulletin 07/24 14h30 GMT
  • Paris Live PM 14h33 - 14h59 GMT Mon-Fri
    Features and analysis 07/24 14h33 GMT
  • RFI English News flash 16h00 - 16h03 GMT Sat-Sun
    News bulletin 07/23 16h00 GMT
  • RFI English News flash 16h00 - 16h06 GMT Sat-Sun
    News bulletin 07/24 16h00 GMT
  • Paris Live Weekend 16h03 - 16h30 GMT Sat-Sun
    Features and analysis 07/23 16h03 GMT
  • RFI English News flash 16h30 - 16h33 GMT Mon-Fri
    News bulletin 07/24 16h30 GMT
  • Paris Live Weekend 16h33 - 17h00 GMT Sat-Sun
    Features and analysis 07/23 16h33 GMT
To take full advantage of multimedia content, you must have the Flash plugin installed in your browser. To connect, you need to enable cookies in your browser settings. For an optimal navigation, the RFI site is compatible with the following browsers: Internet Explorer 8 and above, Firefox 10 and +, Safari 3+, Chrome 17 and + etc.

Maternity leave in France

By
Maternity leave in France
 
Lidwien van Dixhoorn

Learn French with Sarah, a young American mum, who would like to know how women in France cope with their toddlers when they resume work. We are at Café Grenadine, in the 14th arrondissement of Paris, with Marianne Dorell, the managing editor of What mums say magazine.

 

 

 

Maternity leave

Le congé maternité permet à la femme de se reposer avant et après l'accouchement.
Le congé maternité comprend un congé prénatal (avant l'accouchement) et un congé postnatal (après l'accouchement).
 
La durée du congé maternité
Elle varie selon le nombre d'enfants que la femme attend et le nombre d'enfants qu’elle a déjà eus.
 

 
Situation familiale Durée du congé prénatal Durée du congé postnatal Durée totale du congé maternité
Quand on attend un enfant
et on a moins de deux enfants
6 semaines 10 semaines 16 semaines
Quand on attend un enfant
et on a au moins deux enfants
8 semaines 18 semaines 26 semaines
Quand on attend des jumeaux 12 semaines 22 semaines 34 semaines
Quand on attend des triplés ou plus 24 semaines 22 semaines 46 semaines

Pendant ce congé, on reçoit des indemnités journalières de la Sécurité sociale. Ces indemnités sont égales à votre salaire. Il y a des règles d’attribution.
 
Parental leave
 
Le congé parental est un congé proposé aux deux parents, ensemble ou séparément.
Il leur permet de se consacrer à l’éducation de l’enfant jusqu'à ses trois ans.

  • Le congé parental peut être pris à temps complet ou à temps partiel.
  • Vous devez faire votre demande de congé parental auprès de votre employeur.
  • Vous devez avoir au moins un an d’ancienneté dans votre entreprise.
  • Votre employeur ne peut pas refuser le congé, mais il doit être d’accord sur la durée du travail et la répartition des horaires.
  • Pendant le congé parental, vous percevez une partie de votre salaire, plus un complément versé par la caisse d’Allocations familiales.

Child-minding schemes in France
 
En France, généralement, les mamans retournent travailler quand leur bébé a deux mois et demi.
Elles doivent trouver un moyen pour faire garder leur bébé.

Accueil collectif 
Les crèches, les micro-crèches (accueil régulier), les haltes-garderies (accueil ponctuel), les jardins d’enfants (réservées aux enfants âgés de deux à six ans) :
- Ces structures sont souvent gérées par la commune.
- Elles sont subventionnées par la caisse d’Allocations familiales.
- Les parents paient une participation aux frais selon leurs ressources.

Accueil parental
Les crèches parentales
-          Ces établissements d’accueil collectif sont gérés par une association de parents.
-          Ils doivent avoir une autorisation des services de la protection de l’enfance pour ouvrir.
-          Les parents doivent s’impliquer et participent à l’accueil de l’enfant avec des professionnels.
-          Le nombre d’enfants accueilli est limité à vingt.
-          La caisse d’Allocations familiales participe au financement des crèches parentales.
-          les parents paient une participation aux frais selon leurs ressources.

Accueil familial
-          La crèche familiale emploie des assistantes maternelles agréées qui accueillent à leur domicile de un à quatre enfants généralement âgés de moins de quatre ans.

La garde à domicile
-          On peut choisir de faire garder son enfant par une personne à domicile.
-          La « garde partagée » est aussi possible : on partage l’emploi d’une personne à domicile avec une autre famille.
-          Si l’on fait garder son enfant par une assistante maternelle agréée, une aide financière est possible par la caisse d’Allocations familiales.
 
Nannies: a child-minding scheme that works well in France


Le terme « nounou » est un « mot d’enfant » pour désigner la « nourrice ».

En France, l’allaitement des nouveau-nés n’était pas toujours fait par la mère, mais par une femme spécialement employée pour cela.
Cette pratique est connue depuis le Moyen Âge et a perduré jusqu’au XIXe siècle. Elle touchait tous les milieux sociaux. A partir du début du XVIIe siècle, elle se pratique surtout dans les villes. Par exemple à Paris, en 1780, 1 000 seulement des 21 000 enfants nés dans l'année sont nourris par leur mère.

Le recours à une nourrice pour allaiter son enfant tenait à des raisons socioculturelles :  
- L'aristocratie et la bourgeoisie urbaine souhaitaient préserver le rôle de représentation sociale de la femme, qu'il s'agisse d’œuvres sociales ou de mondanités.
- L'allaitement était perçu comme une pratique qui gâtait la beauté des seins. Les relations sexuelles étaient interdites au cours de cette période.
- Dans les milieux populaires, notamment ouvriers, la nécessité de reprendre le travail pour les femmes poussait les couples à remettre leurs bébés à des nourrices.
- Dans les campagnes, beaucoup de femmes étaient obligées de louer leurs services de nourrice à très bas prix pour toucher un complément de revenu.

Excerpt :
Molly : Alors, Marianne, vous, vous avez fait quel choix dans la vie ?
Marianne Dorell, directrice de la rédaction du site « parolesdemamans.com »: Ben, c’est vrai qu’à la fin de mon premier congé maternité, je me suis rendu compte que je n’avais pas de place en crèche, donc j’ai fait une garde partagée. Et après, j’ai eu une place en crèche. Du coup, c’est vraiment pratique pour reprendre le travail le cœur léger, c’est très important.
Molly : Et toi, Sarah, tu savais que c’était aussi difficile pour les mamans françaises ?
Sarah : Je ne me rendais pas compte que beaucoup de gens sont obligés de se débrouiller pour revenir au travail !
 
Links :
Le site de Marianne Dorell : http://www.paroledemamans.com/
Les modes de garde pour jeunes enfants : http://www.mon-enfant.fr/web/guest/modes-garde/presentation
Le congé maternité : http://www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/par-situation-personnelle/vous-allez-avoir-un-enfant/vous-etes-enceinte-votre-conge-maternite/duree-du-conge-maternite.php

 


Related

  • French lesson: Parlez-vous Paris ?

    In a Paris 'pram café'

    Learn more

  • French lesson: Parlez-vous Paris ?

    Parisians’ daily life

    Learn more

  • French lesson: Parlez-vous Paris ?

    Administrative procedures and the job of personal assistant

    Learn more

  • French lesson: Parlez-vous Paris ?

    Père-Lachaise, a park in which to take a stroll

    Learn more

  • Sport and safety in Paris

    Sport and safety in Paris

    Learn French with Daniel, a Franco-Chinese 15-year-old who is sport-mad. He would love to do skateboarding or rollerskating, but his mother will not allow him - says …

  • Paris's skatepark

    Paris's skatepark

    Learn French with Daniel, a Franco-Chinese high school student who is keen on sport. He plays basketball and football, and practises rock-climbing. But he would like …

  • How to buy cheap last-minute tickets for Paris shows

    How to buy cheap last-minute tickets for Paris shows

    Learn French with Iker and Aida, both from Spain, who have been in Paris for just five months. They both love opera, films, concerts… and Paris is just the ticket! …

  • The culture scene in Paris

    The culture scene in Paris

    Learn French with Iker and Aida, who both come from the Spanish Basque Country. They have been in Paris for five months and would like to make the most of what the French …

  • In a Paris 'pram café'

    In a Paris 'pram café'

    Learn French with Sarah, who hails from the USA and has a two-year-old boy, Oscar. Sarah is looking for places where she can meet other mums with young children. We are …

  • Parisians’ daily life

    Parisians’ daily life

    Learn French with Jing, a high school student from China. Jing finds the French way of life is different from China’s: here one must book an appointment for everything, …

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. next >
  6. last >
Features
 
Sorry but the period of time connection to the operation is exceeded.